La Nasa teste son mini réacteur nucléaire pour Mars

L’idée fixe de la Nasa en ce moment, apporter de l’électricité sur Mars ! Pour se faire, l’entreprise a tout misé sur son mini réacteur nucléaire qu’elle teste actuellement.

Une innovation à suivre

Le petit réacteur nucléaire testé par la Nasa s’appelle Kilopower. Cet engin fera sans doute partie d’un prochain voyage sur Mars, puisqu’il sera chargé de produire de l’énergie pour une future mission spatiale. Sa création permet de répondre à l’une des questions essentielles concernant la conquête de cette planète, les autres étant, au choix, comment se loger, comment se nourrir ou encore comment le corps va-t-il réagir à Mars ?

Pour le moment, la gestion de l’énergie est l’une des problématiques principales, puisque sans énergie sur place, impossible de faire quoi que ce soit, et surtout de rentrer…

La Nasa cherche donc à mettre au point une façon de générer de l’énergie pendant la mission. Elle est accompagnée dans son projet par le Laboratoire national de Los Alamos, et par le département de l’énergie des États-Unis. Ils ont mené conjointement des tests sur un système qui permettrait de répondre à cette problématique.

Kilopower aussi sur la Lune ?

Présenté sur le site officiel de la Nasa le 17 janvier dernier, le réacteur nucléaire Kilopower serait capable de générer cette énergie, même si c’est en faible quantité. Pour le moment, différentes versions peuvent produire de 1 à 10 kilowatts, et il faudra compter sur 5 réacteurs pour alimenter une habitation sur la planète rouge. Ils auraient une autonomie de 10 ans. Comme l’explique Lee Mason, technologue spécialisé dans le stockage de l’énergie au sein de la Nasa : « Nous voulons une source d’énergie capable de fonctionner dans des environnements extrêmes. Kilopower ouvre des possibilités sur toute la surface de Mars, y compris les latitudes nordiques où de l’eau pourrait se trouver ».

Bien sûr, Kilopower intéresse aussi les missions vers la Line, qui devraient reprendre cette année. Même sans ensoleillement, il serait donc possible de profiter d’énergie. Quand on sait que la Lune pourrait devenir une base afin d’explorer Mars, on se dit que Kilopower est une innovation de taille !

Laure Vidal
Laure Vidal

Journaliste Web Plutôt portée sur le #lifestyle et les #voyages mais je suis d'autres domaines ponctuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *