Pérou : Tourisme en hausse et dépaysement garanti !

Itinéraire pour 3 semaines au Pérou

Trois semaines, c’est le minimum qu’il faut pour visiter le Pérou. Le temps d’adaptation au climat, les distances entre les villes, les différences de températures et d’altitudes y jouent pour beaucoup ! Le Pérou se mérite…

  • J0+2 : Lima : vous en profiterez pour « atterrir » et visiter la capitale.
  • J3+2 : vous ferez le trajet jusqu’à Cuzco et vous vous acclimaterez à l’altitude.
  • J5+2 : vous irez visiter le Machu Picchu et Ollantaytambo en passant la nuit à Aguas Calientes.
  • J7+2 : vous ferez le trajet jusqu’à Puno, où vous passerez la nuit.
  • J9+2 : vous passerez une nuit sur le lac Titicaca et le lendemain à Puno avant de reprendre la route !
  • J11+5 : vous ferez le trajet jusque Arequipa. Vous en profiterez pour faire un trek de trois jours dans le canyon del Colca.
  • J16+2 : vous commencerez le retour en vous arrêtant à Pisco et pourquoi pas Nazca pour ses célèbres lignes !
  • J18+3 : vous remonterez sur Lima, ferez vos derniers achats avant de dire au revoir au Pérou …

Trois semaines bien chargées…

La nourriture au Pérou

Le plat traditionnel du Pérou, que vous retrouverez dans tous les restaurants, est le ceviche. Il s’agit d’une marinade de poissons. Vous le retrouverez le plus souvent accompagné de patates douce, très appréciées des péruviens. Le ceviche est reconnu principalement pour ses vertus aphrodisiaques.

Un autre plat très apprécié est le Papa a la huancaïna. Il s’agit ici de pommes vapeur recouvertes d’une sauce jaune, composée de piment et de fromage blanc.

Enfin, le dessert préféré des liméniens – habitants de Lima – est le churro, qui est une patisserie typiquement espagnole. Nous trouvons, nous, très souvent en France.

La location de voiture au Pérou

Durant mes séjours à l’étranger, je me demande souvent s’il est plus judicieux de louer une voiture auprès de société spécialisée dans la location de voiture ou si les transports locaux seront suffisants pour parcourir le pays. Par exemple, lors de mon périple en Turquie, nous avions loué une voiture pour être sûr de pouvoir faire une grosse partie du pays en quinze jours. Concernant le Pérou, il faut savoir qu’il est toujours périlleux de conduire dans les pays « en voie de développement ». Maintenant, si vous êtes habitués au non respect des règles de conduites telles qu’on les connait en Europe, vous ne devriez pas être déstabilisé. Les grands axes autoroutiers sont dans un état plutôt correct. En revanche, si vous souhaitez parcourir les chemins escarpés à l’intérieur du pays, voire prendre de l’altitude, le 4×4 sera le bienvenu !

La location de voiture peut se faire dans de nombreuses agences disponibles dès votre sortie de l’avion dans l’enceinte de l’aéroport. Vous aurez évidemment un large choix de loueur dont les grands noms tels que Sixt. Au niveau des tarifs, il vous faudra compter une trentaine d’euros par jour de location pour une citadine 4 places. L’essence se mesure par galon, soit 3,8l, dont le coût est d’environ 12 soles, soit 4,80€.

D’un point de vu obligation, vous devrez théoriquement être en possession d’un permis international. Mais il faut savoir que certains loueurs, voire même les autorités locales, ne sont pas au courant. Mais par mesure de sécurité… procurez-vous en un !

Je tiens tout de même à prévenir les futurs conducteurs au Pérou, que la conduite des péruviens est très sportives et « un peu » dangereuse. Il m’est arrivé d’être dans des bus qui doublaient en descentes dans un virage avec, tenez-vous bien, une voiture en face qui arrivait et le ravin sur ma droite… oui j’ai eu peur !

La Rédaction
La Rédaction

La rédaction de TopActu.fr
Actus, dossiers, critiques et analyses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *