Xiaomi en France : c’est parti !

Après les mois d’attente et les rumeurs, la marque Xiaomi a annoncé officiellement son expansion en France. Si les fans connaissent déjà l’enseigne, pour la majorité des Français, l’implantation d’une première boutique est un événement.

Un nouvel acteur sur le marché français du smartphone

Les passionnés du marché connaissent bien Xiaomi, les tests des produits donnent des résultats excellents, la marque ne manque pas d’intérêt, et pourtant, rares sont ceux qui attendent vraiment cette nouvelle enseigne. Désormais, plus besoin de passer par l’importation et les revendeurs tiers, les smartphones seront directement disponibles depuis la France et compatibles avec les bandes de fréquence françaises, avec une interface entièrement traduite et un SAV local présent en cas de problème, comme l’explique les sites spécialisés.

Le constructeur n’est officiellement présent en Europe de l’Ouest que depuis 2017, seulement en Espagne d’ailleurs, mais cela fait déjà quelques années que l’entreprise fait parler d’elle en France.

Le marché du smartphone va donc compter un nouvel acteur, puisque les mobiles et produits seront vendus dès le mois de mai. La marque chinoise a par ailleurs prévu une conférence de presse le 22 mai prochain afin de préciser ses objectifs.

On ne sait pas encore quels produits seront proposés en France, mais la marque est connue pour ses téléphones munis de fiches techniques solides et à prix agressifs. Xiaomi propose plusieurs gammes de produits, le Mi Mix, très haut de gamme, les Mi, ou flagships, et les Redmi, l’entrée de gamme. On est tout de même certains que les télévisions et PC portables ne seront pas vendus en France pour le moment. Concernant les TV, Xiaomi explique que la localisation de l’interface n’est pas encore prête pour l’hexagone.

Pas facile de s’imposer en France ?

Le marché français, très compétitif, n’est pas facile à creuser pour les marques étrangères. On trouve d’abord les ténors, Huawei, Samsung, Apple, ou plus récemment Wiko, OnePlus et Honor, mais les représentants chinois sont confiants. Grâce à leur réussite sur le marché espagnol, ils ont une bonne expérience en Europe, et elle devrait leur servir. Réponse dans les mois qui viennent.

Laure Vidal
Laure Vidal

Journaliste Web Plutôt portée sur le #lifestyle et les #voyages mais je suis d'autres domaines ponctuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *