Comment aménager son cabinet de consultation à domicile ?

De nombreux professionnels qui exercent des professions libérales ont choisi d’installer leur bureau de consultation à domicile. Bien que cette option permette de gagner du temps et de l’argent, il convient tout de même d’éviter quelques pièges afin que le travail n’empiète pas sur la vie privée. Entre aménagement et décoration, voici les clés à connaître avant de se lancer.

Aménagement et décoration

Dans un local professionnel, la décoration n’est pas une option, c’est indispensable. Pour le patient ou le client, elle permet de se faire une première idée avant de rencontrer le praticien. La déco doit donc être en lien avec le secteur d’activité et en harmonie avec l’aménagement général. Il est préférable de choisir des meubles et des éléments décoratifs qui ne se salissent pas trop, pour éviter de passer des heures à faire le ménage.

Une fois arrivé, le client doit se sentir à l’aise, rassuré et en confiance. Pour cela, la salle d’attente doit être parfaite. N’hésitez pas à créer un véritable cocon confortable avec des chaises visiteur, des petits poufs, un canapé, etc. Par ailleurs, vous pouvez installer une télévision et créer un espace pour les enfants. En effet, vos clients apprécieront ce geste, d’autant plus que vous pourrez consulter dans de meilleures conditions si les enfants sont bien occupés. En outre, n’hésitez pas à jouer avec les couleurs. Votre cabinet doit vous représenter, à l’instar d’une carte de visite.

Séparer vie professionnelle et vie privée

Quand on créé son bureau de consultation à domicile, la cohabitation entre vie privée et vie professionnelle est au coeur de l’attention. Si les deux sont proches, ils ne doivent pas se rencontrer. Ainsi, le client ne doit pas avoir à pénétrer dans l’univers intime du professionnel.

Idéalement, il serait préférable d’installer deux portes distinctes l’une de l’autre afin que le client n’ait jamais à entrer dans l’espace privé pour se rendre au cabinet. Par conséquent, n’hésitez pas à réaliser des travaux pour créer des cloisons et pour améliorer l’isolation acoustique.

Les pièges à éviter

Installer son bureau de consultation à domicile peut être difficile mentalement. Il est fondamental de réussir à créer une séparation dans sa tête pour ne pas mêler le privé et le professionnel. Autrement, ces deux univers pourraient en pâtir.

De plus, le praticien devra réussir à imposer des limites à sa famille et à ses clients. Les conjoints et les enfants ne devraient pas se rendre dans le bureau lors des horaires de travail et les clients doivent comprendre que le cabinet n’est pas ouvert 24h/24.

Pour terminer, avant d’installer son bureau et ses chaises, il convient de se renseigner et de s’assurer d’être dans son bon droit. Pour cela, il suffit de consulter le bail locatif si on est locataire, ou le règlement de copropriété si on est propriétaire, pour être certain qu’il est autorisé d’exercer une activité professionnelle dans le bâtiment ou le lotissement.

Dans tous les cas, si vous constatez que vous avez des difficultés à faire la part des choses, il est préférable d’investir dans un local plus éloigné de chez vous afin de ne pas nuire à votre activité professionnelle et à votre équilibre familial.

La Rédaction
La Rédaction

La rédaction de TopActu.fr Actus, dossiers, critiques et analyses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *