Festival de cannes 2019 : les moments forts

Comme chaque année, stars et public se donnent rendez-vous une fois de plus, sur la croisette pour plusieurs jours des projections de films dans les strass et les paillettes. Le 72ème festival de cannes a ouvert ses portes sur la scène du Grand Théâtre Lumières.

De la préparation à la montée des marches

Alors que la ville de Cannes accueille les stars du monde entier, le public du 7ème art a suivi de près les difficultés rencontrées lors de la préparation de ce 72ème édition. Le premier moment fort a été la polémique créée par la poursuite du boycott des films Netflix par le festival. A l’annonce de la sélection officielle le 18 avril 2019, aucun film du service de stream n’est effectivement dans la liste, mais la raison évoquée serait selon le magazine américain Variety, l’absence de long-métrage à présenter. L’autre moment fort de la préparation est l’intervention du réalisateur Cyril Dion qui a lancé un appel au monde du cinéma pour agir face à la crise environnementale et plus précisément à la réduction de la pollution générée par les festivaliers ainsi qu’une meilleure gestion de la nourriture.

Les festivaliers et le public ont apprécié les rencontres masterclass et les évènements sur la croisette avec des artistes et des acteurs comme Sylvester Stallone, Zhang Ziyi ou encore Alain Delon. En plus, des projections auront également sur la plage. Ce festival de cannes sous les étoiles s’est déroulé sur la plage Macé de la Croisette.

Quelques détails sur le festival de Cannes 2019

Depuis mardi 14 mai et jusqu’au samedi 25 mai, les célébrités internationales défileront sur le tapis rouge du Palais des Festivals et des Congrès de Cannes. Le grand jury présidé par le réalisateur Mexico-espagnol, Alejandro Gonzalez Inarritu devra remettre les plus fameux prix dont la Palme d’or en délibérant sur les 21 longs métrages en compétition. Les pronostics sur les favoris se confirment avec quelques films très attendus tels que One Upon a Time … in Hollywood de Quentin Tarantino et Mektoub, my love : intermezzo d’Abdellatif Kechiche.

Le festival remettra également des prix pour les films présentés hors compétition, pour les courts métrages en compétition, pour les catégories Un certain regard, Cinéfondation, Cannes classics, Documentaires, Cinéma de la plage, la quinzaine des réalisateurs et la semaine de la critique.

Laure Vidal
Laure Vidal

Journaliste Web Plutôt portée sur le #lifestyle et les #voyages mais je suis d'autres domaines ponctuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *