Marché des changes et des produits dérivés : l’AMF met à jour sa liste noire de sites internet

L’AMF fait office de gendarme dans le domaine des marchés financiers. L’Autorité des Marchés financier publie et met à jour régulièrement une liste noire affichant les sites d’investissement non autorisés. Il est conseillé aux investisseurs particuliers de ne pas ouvrir de compte sur ce type de plateforme, afin de ne pas courir le risque de perdre tout son argent. L’AMF a récemment élargi sa liste.

La mise en garde de l’AMF

Le Forex et le marché des produits dérivés offrent de belles opportunités de gains. Encore faut-il bien choisir son intermédiaire. À ce titre, l’AMF alerte le public, et a encore étoffé sa liste de sites internet non autorisés à proposer des investissements sur le Forex ou les dérivés des crypto-monnaies. L’objectif de l’institution est de protéger les investisseurs et les épargnants. Ceux-ci sont appelés à faire preuve de prudence. En effet, certains sites promettent des bénéfices élevés sur des produits sortant de l’ordinaire, comme des forêts ou des diamants. Des arnaques se cachent derrières ces sites non autorisés, qui ont fait perdre plus d’1 milliard d’euro aux victimes depuis début 2018.

La liste noire des sites d’investissement est disponible sur le portail de l’AMF. Y figurent les nouveaux sites non autorisés sur le Forex, sur les dérivés crypto-actifs, sur les options binaires et sur les biens divers. Vous pouvez consulter les acteurs par ordre alphabétique. Actuellement, l’AMF met à jour son fichier toutes les semaines car les produits atypiques proposés ne cessent de se développer.

Bien choisir son broker Forex avant d’investir

Sachez qu’à côté de la liste noire, il existe une liste blanche qui affiche les sites et structures autorisés à proposer des investissements sur le Forex, sur les dérivés ou sur les biens divers. Si vous débutez dans le domaine de l’investissement, et que vous cherchez un intermédiaire, il est nécessaire de rester vigilant face à certaines pratiques. D’une manière générale, les produits atypiques n’engrangent pas de bénéfice. Méfiez-vous également du discours commercial basé sur une promesse de gain élevé. Un rendement exceptionnel va toujours de pair avec un haut niveau de risque. Dans tous les cas, renseignez-vous toujours sur le site proposant l’offre, investissez sur des produits que vous connaissez, et ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires.

Pour vérifier si le site ou le broker est autorisé, vous pouvez vous aider de plusieurs sites Web vous permettant de contrôler l’habilitation. Sur ces plateformes, vous pouvez faire une recherche par dénomination et nom, avoir accès à la description de la société et avoir connaissance des activités pour lesquelles votre trader est autorisé à opérer en France.

Les devises échangées sur le Forex le sont généralement par l’intermédiaire de brokers régulés et contrôlés. Certains sites proposent tout de même d’investir sur le marché des devises sans en avoir reçu l’autorisation. Assurez-vous toujours que la société ne figure pas sur la liste noire de l’AMF.

La Rédaction
La Rédaction

La rédaction de TopActu.fr Actus, dossiers, critiques et analyses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *