Pourquoi on adopte les lingettes démaquillantes lavables ?

L’utilisation des lingettes démaquillantes réutilisables devient très tendance. Moins chères, pas dangereuses pour l’environnement et la santé, elles offrent de nombreux avantages par rapport aux lingettes démaquillantes jetables.

Plus respectueux de l’environnement

Les lingettes à usage unique ou les cotons jetables sont très problématiques pour l’environnement. Les Français en consomment plus de 6 millions par mois et on les jette à la poubelle alors qu’elles ne sont pas biodégradables. Les lingettes à démaquiller jetables coûtent même plus cher puisqu’elles doivent intégrer un processus de recyclage onéreux. L’adoption des lingettes démaquillantes lavables et réutilisables permet donc de faire une bonne action pour l’environnement et de réduire par conséquent, son empreinte écologique.

Plus économiques

Une lingette démaquillante lavable remplace 400 cotons jetables. En fonction de la matière, elle peut être lavée entre 150 et 200 fois sans perdre de sa douceur. Elle est vendue en lot de 10 à un prix raisonnable alors que les produits jetables coûtent cher. Un paquet de lingettes coûte 4 à 6 fois plus cher qu’un lot de 10 carrés démaquillants lavables en bambou.

Plus pratiques

Les lingettes à démaquiller lavables sont fines et peu encombrantes. Faciles à transporter dans son sac à main ou sa trousse à maquillage, on peut l’emporter avec soi en soirée ou même en voyage. On trouve des lingettes lavables multi-usages dans le commerce qu’on peut les utiliser pour se débarbouiller le visage après un long trajet en voiture, pour remplacer l’essuie-tout ou le mouchoir.

Moins dangereux pour la santé

Fabriquée avec des fibres naturelles (bambous, eucalyptus), la lingette lavable permet d’enlever son make-up plus vite ou de mieux se débarrasser des peaux mortes. Elle est plus efficace pour équilibrer les peaux grasses. Elle est aussi plus bénéfique pour la peau puisqu’on peut l’utiliser avec son produit démaquillant favori alors qu’avec la lingette jetable, on n’a pas le choix. Cette dernière est en effet, imbibée d’une solution cosmétique qui contient des produits irritants comme le phénoxyéthanol, de l’alcool, du parfum synthétique ainsi que d’autres agents perturbateurs endocriniens. La lingette lavable représente également moins de danger que le coton. La production de coton, très gourmande en pesticide et en eau, cause le décès de dizaines de milliers de personnes par an, alors que tout le monde peut fabriquer une lingette lavable à la maison.

Laure Vidal
Laure Vidal

Journaliste Web Plutôt portée sur le #lifestyle et les #voyages mais je suis d'autres domaines ponctuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *