Mon enfant n’aime pas l’école

Un mois après la rentrée, certains enfants montrent déjà de la déception ou de la peur à l’école. Il est important d’être attentif à tous les signes afin de lui apporter l’aide qui convient.

Votre enfant a peur

Un enfant qui ne veut plus aller à l’école n’est pas forcément en plein caprice. Il existe plusieurs raisons qui peuvent le démotiver ou l’angoisser, à commencer par la séparation avec ses parents.

En effet, à trois ans, comme plus tard, l’enfant peut se sentir perdu. Après avoir passé toutes les vacances d’été en famille, le fait d’aller à l’école peut être perçu comme une façon de se débarrasser de lui. C’est d’autant plus dur quand des frères et sœurs plus jeunes sont encore à la maison. La culpabilité dont font preuve certains parents accentue encore ce sentiment d’abandon, c’est pourquoi il faut réagir positivement.

Vous pouvez par exemple imaginer un rituel, en évoquant les différentes choses qu’il va pouvoir faire aujourd’hui, en dessinant au creux de son poignet et du vôtre un petit cœur qu’il pourra regarder quand il se sent seul. Éviter également d’expédier le moment où vous le déposez à l’école, prenez le temps de le rassurer.

Votre enfant n’est pas motivé

Certains enfants ressentent rapidement une sorte de sentiment d’infériorité à l’école. Une erreur en classe, une remarque, une bousculade et c’est toute leur motivation qui disparait. Qu’il ait eu l’habitude de rester avec d’autres enfants (crèche et nounous) ne change rien, l’estime de soi est encore en pleine construction. Les premières semaines d’école permettent de mettre le doigt sur le problème et c’est à vous de l’aider à trouver sa place. Votre rôle, relativiser ! Poussez-le à vous raconter ce qui ne va pas, ne vous moquez pas des raisons qu’il avance et tentez de le rassurer. N’oubliez pas de lui rappeler que vous êtes fier du grand enfant qu’il devient et que vous serez toujours là.

Le rythme scolaire est également difficile à vivre lorsque l’on est petit, surtout quand on n’a pas eu l’habitude de se lever tous les matins à la même heure, ou qu’il y a quelques semaines la sieste durait encore 3 heures. Sachez qu’il est possible pendant quelques temps d’adapter son emploi du temps à son rythme. Certains enfants ne vont à l’école que le matin par exemple.

Respecter les règles, être sage, tout cela s’apprend, ne soyez pas trop exigeant. Pensez à lui rappeler tous les bons côtés de l’école, sans en faire trop toutefois. L’enfant appréciera aussi d’être compris, lui dire que les journées sont parfois longues, mais que ce sentiment passe grâce aux copains ou aux activités ludiques est une bonne solution !

 

Laure Vidal
Laure Vidal

Journaliste Web
Plutôt portée sur le #lifestyle et les #voyages mais je suis d’autres domaines ponctuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *